Le coiffeur au Japon

Pour passer des entretiens je m’étais dit qu’il valait mieux aller chez le coiffeur, surtout dans un pays comme le Japon où l’apparence à une certaine importance. Seulement avec mon niveau de japonais et les coiffures des japonais à la télé où la permanente règne, j’avais quelques légères appréhensions.

J’avais repéré un petit salon de coiffure devant lequel je suis passé maintes fois. Et un jour oui j’ai osé, j’ai demandé un rendez vous, et truc de fou je l’ai obtenu. Honnêtement j’ai eu peur de me faire envoyer balader : « Gros là, avec tes cheveux qui pue le fromage ça va pas être possible ! ».

J’y suis allé avec une photo sur mon Iphone me disant que ça limiterait les dégâts. Technique très pratique que j’ai adopté également en France. Elle m’a indiqué qu’elle voyait, pas de soucis, et elle m’a posé une question et montré un catalogue de coiffure. Sic…

En fait elle me demandait simplement : « Et derrière on fait comment ? ». Hormis le fait que j’ai cru que j’allais y passer l’année vu la vitesse à laquelle elle allait, j’en suis sortie au bout de 40 minutes plus satisfait qu’en France pour la même somme : 1800 yen, soit 18 euro.

Les commentaires sont fermés.